ISAE-ENSMA

école nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique

poitiers - futuroscope

Facebook ENSMA Youtube ENSMA

Articles par CelAuthemayou

Urgence climatique : les Ensmatiques œuvrent à la transformation de leur formation

Urgence climatique : les Ensmatiques œuvrent à la transformation de leur formation

Par le Nov 18, 2020 dans Actualités, Non classé |

L’ISAE-ENSMA compte une nouvelle association étudiante. La « BASE”, pour bureau des actions solidaires et environnementales a pour objectif de sensibiliser la communauté de l’ISAE-ENSMA aux enjeux sociaux et environnementaux. L’association souhaite proposer des modifications de la formation ingénieur de l’école. Depuis la rentrée 2020, l’école d’ingénieurs publique ISAE-ENSMA compte une nouvelle association étudiante. La BASE (bureau des actions solidaires et environnementales) réunit des membres de deux autres structures associatives : le Club Sans Frontières (actions humanitaires) et UrgENScliMA (actions environnementales). “La collaboration entre les deux associations est effective depuis plusieurs années, mais nous voulions gagner en visibilité, pour que les étudiantes et étudiants identifient très clairement la problématique liée aux enjeux environnementaux et sociaux, explique Edouard Butaye, président de la BASE et du Club Sans Frontières, et élève de troisième année à l’ISAE-ENSMA. Avant d’entrer en école d’ingénieurs, nous n’avions pas tous conscience de ces différents enjeux. Puis, nous sommes plusieurs à avoir relevé la tête après la classe prépa et à s’être rendu compte que des choses n’allaient pas. Nous devons agir !”   SENSIBILISER LA COMMUNAUTÉ À L’URGENCE CLIMATIQUE Depuis la rentrée, la BASE organise différents temps de sensibilisation. Après la “rentrée climat” du 22 octobre, durant laquelle les élèves de première année ont pu réaliser une fresque climat, le bureau propose le 19 novembre le même exercice pour les étudiants de deuxième et troisième année. L’événement se tiendra en ligne, compte tenu des conditions sanitaires. “Le but de cette animation est de rendre compte aux élèves des enjeux climatiques actuels en se basant sur des données scientifiques extraites des rapports du GIEC, détaille Thomas Cernea, vice-président de la BASE, président d’UrgENScliMA et étudiant en deuxième année. Cette activité est une manière ludique d’aborder ces sujets et de proposer un échange entre les participants à la fin de la réalisation de la fresque.” Une table ronde sera proposée, en ligne, le 22 novembre. Elle abordera la question du rôle de l’ingénieur dans la transition énergétique. Un atelier zéro déchet, prévu le 26 novembre, se tiendra lui aussi en ligne. Il abordera les questions de l’impact des déchets sur l’environnement, du tri sélectif et livrera des conseils pour diminuer ses déchets. Enfin, le 29 novembre, dans le cadre du...

En savoir +
Une rentrée climat à l’ISAE-ENSMA

Une rentrée climat à l’ISAE-ENSMA

Par le Oct 26, 2020 dans Actualités, Non classé |

  Le 22 octobre 2020, s’est tenue à l’ISAE-ENSMA la rentrée climat. Une première pour l’école d’ingénieurs, qui a permis aux étudiantes et étudiants de plancher sur les enjeux environnementaux à venir, grâce à un atelier « La Fresque du climat ». La rentrée climat est un événement qui se tient depuis ans dans bon nombre d’écoles d’ingénieurs de commerce. En 2020, l’ISAE-ENSMA y participait pour la première fois. Les 168 élèves de la promotion 2023 se sont prêtés au jeu. L’initiative a pour but de sensibiliser les élèves au phénomène du dérèglement climatique grâce à « La Fresque du Climat ». Cet atelier ludique regroupe les étudiants par groupe de quatre à sept. Il se base sur les rapports du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et permet ainsi de comprendre les causes et conséquences du dérèglement climatique. Quarante-deux cartes illustrant chacune un aspect lié au changement climatique (activité humaine, gaz à effet de serre…) sont distribuées aux participants durant l’atelier. Le but est de les relier les unes aux autres en stimulant l’intelligence collective du groupe, afin de constituer une fresque illustrant le schéma du dérèglement climatique. Les participants peuvent ensuite exprimer leur créativité en décorant la fresque selon leur imagination et en lui attribuant un titre. S’en suit alors un débat permettant à chacun d’exprimer son ressenti sur la fresque, et de proposer différentes solutions envisageables contre le dérèglement climatique. L’objectif de cette rentrée climat est d’affiner les connaissances des élèves en matière de changement climatique. Et de faire en sorte que ces enjeux climatiques soient pris en compte dans leur réflexion tout au long de leur formation. La fresque climat a réunit 168 élèves ensmatiques. L’atelier permet aux élèves de réfléchir aux enjeux climatiques. La fresque climat est réalisée dans bon nombre d’écoles d’ingénieurs et de commerce. Cette rentrée climat est une première pour...

En savoir +
Un nouveau prix PEPITE pour l’Ensmatique Adel Lusakula

Un nouveau prix PEPITE pour l’Ensmatique Adel Lusakula

Par le Oct 26, 2020 dans Actualités, Non classé |

Les prix s’accumulent, pour Adel Lusakula. L’élève ingénieur, actuellement en troisième année d’études à l’ISAE-ENSMA, poursuit le développement de son projet de drone d’assistance au secours en montagne. Queen Cassiopeia, c’est le nom de son entreprise, a reçu le 15 octobre 2020 le prix de l’Innovation citoyenne et santé du concours PEPITE Léonard de Vinci.  Queen Cassiopeia conçoit un drone qui vient en aide aux sauveteurs en haute montagne en leur donnant les informations nécessaires le plus rapidement possible et en fournissant des soins à la victime. Le drone peut transporter un kit de secours, grâce à sa charge utile de 10 kg. Photo @CampusInno À Propos du Prix PEPITE Le prix PEPITE a été créé en 2014. Il est né de la volonté du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation de soutenir et d’encourager l’esprit d’entreprendre auprès des étudiantes et étudiants et des jeunes diplômés, tout en renforçant le soutien à la création d’entreprises innovantes. Le but est de proposer un meilleur accompagnement des projets émergeants avec le concours des Pôles Étudiants Pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (PEPITE), qu’ils soient technologiques (produit, procédé, matériaux) ou non technologiques (service, social, organisation ou usage). Cet événement est financé par BPI Création et la Région Nouvelle-...

En savoir +
Des Ensmatiques finalistes du Black-Out Challenge de Safran

Des Ensmatiques finalistes du Black-Out Challenge de Safran

Par le Avr 21, 2020 dans Actualités, Non classé |

Le 13 mars 2020, le groupe Safran organisait la finale de son Black-Out Challenge. Sur les 220 équipes participantes, 5 élèves de l’ISAE-ENSMA sont allés jusqu’en finale. Le scénario résonne étrangement aujourd’hui. Initié en septembre 2019 par le groupe Safran Electronics & Defense, le Black-Out Challenge, ouvert aux élèves ingénieurs, proposait à ces derniers de plancher sur un défi technologique, dans le cadre d’un scénario catastrophe imaginé par les équipes du géant aéronautique. « Imaginez la situation suivante, raconte Emilien Foissotte, étudiant de l’ISAE-ENSMA et participant au concours avec quatre camarades. La terre est touchée par une tempête solaire. Tous les satellites sont hors-service, il faut donc trouver une solution de remplacement pour aider les avions, bateaux et voitures à se déplacer et à se repérer dans l’espace ». La solution NeuroCompass Emilien Foissotte, Vincent Longchamp, Vincent Carretero, Rodigo Canchachi Cachi et Valentin Bonnet ont décidé de relever le défi pour imaginer une technologie de substitution innovante. La solution proposée par les 5 étudiants a consisté à imaginer une centrale inertielle nommée NeuroCompass, embarquée et mise à jour par des systèmes actifs. Un accès à la position du reste des véhicules via un Data Lake permet une estimation encore plus précise de la position par triangulation. L’auto-apprentissage de l’algorithme d’estimation géographique via les données de capteurs avec des méthodes de Deep Learning complète la solution.  « La certitude que la combinaison par intelligence artificielle des différentes sources était envisageable et pouvait amener à un système extrêmement performant nous a été donnée grâce aux cours reçus à l’ISAE-ENSMA, détaille Emilien Foissotte. Ils nous ont fourni, en première et deuxième année, des connaissances solides et un regard scientifique et critique pour évaluer les performances de capteurs et de systèmes embarqués dans les avions » Sur les 220 équipes inscrites au Black-Out Challenge, les 5 étudiants de l’ISAE-ENSMA sont allés jusqu’en finale, où ils ont obtenu la quatrième place. Félicitations à eux pour ce bon résultat...

En savoir +
Chaire Topaze : pour optimiser le rendement des moteurs d’avion

Chaire Topaze : pour optimiser le rendement des moteurs d’avion

Par le Fév 12, 2020 dans Actualités, Non classé |

  Succédant à la chaire OPALE, couronnée de 8 prix et distinctions et de 102 publications et communications scientifiques, la chaire TOPAZE a été lancée le 10 février 2020.   Le 10 février 2020, le Centre de mise en forme des matériaux (Cemef, MINES ParisTech – CNRS) et l’Institut Pprime (CNRS – ISAE-ENSMA – Université de Poitiers) ont lancé la Chaire industrielle ANR TOPAZE sur l’optimisation des microstructures et propriétés mécaniques d’alliages aéronautiques. Succédant à la chaire OPALE (2015-2020), le groupe de recherche ainsi constitué accompagne Safran dans la conception et la fabrication de pièces métalliques tournantes, en particulier pour les moteurs de nouvelle génération, dont le rendement est supérieur de 15% par rapport à la précédente génération de moteur d’avion. Grâce à la meilleure performance des matériaux, le rendement des moteurs d’avion sera optimisé et leur impact sur l’environnement réduit. Ce programme, soutenu par l’ANR (Agence nationale de la recherche) dans le cadre du programme Chaires industrielles et dont le budget total dépasse 1,4 millions d’euros, se déroulera sur 5 ans et permettra de financer 8 thèses. Il s’articule autour de deux axes, qui seront abordés à la fois sous l’angle de la connaissance fondamentale des mécanismes métallurgiques mis en jeu, et sous celui de la mise en œuvre industrielle de ces connaissances : l’évolution de la microstructure au cours des opérations de mise en forme (forgeage, traitements thermiques) et l’impact de la microstructure sur la tenue en service.   En savoir plus...

En savoir +
école nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique

école nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique

Téléport 2 – 1 avenue Clément Ader
BP 40109 – 86961 Futuroscope Chasseneuil Cedex Tél. +33 (0)5 49 49 80 80 – Fax : +33 (0)5 49 49 80 00