ISAE-ENSMA

école nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique

poitiers - futuroscope

Facebook ENSMA Youtube ENSMA

Actualités

Parole d’ensmatique, Edouard

Parole d’ensmatique, Edouard

Par le Août 4, 2020 dans Actualités |

Edouard Butaye, 21 ans, 2e annéeA rejoint l’ISAE-ENSMA sur concours CCINP après une prépa MP au lycée Kérichen de Brest « On n’a pas le temps de s’ennuyer «  Pourquoi l’ISAE-ENSMA ?J’ai toujours voulu travailler dans le secteur de l’aéronautique. J’ai connu cette école assez tard, en début de deuxième année de prépa mais je dois dire que la plaquette alpha m’a vraiment décidé et m’a aidé à continuer de travailler jusqu’à la fin. Celle de l’ENAC ne peut pas prétendre rivaliser avec la nôtre ! J’envisageais un stage ingénieur en Colombie à Medellín, j’espère pouvoir le reporter à l’année prochaine en guise de PFE. Ce stage aurait porté sur l’étude de panneaux photovoltaïques pour alimenter la région de Puerto Carreno. Les atouts de l’écoleBien qu’éloignée du centre-ville de Poitiers et que perdue dans les champs on n’a pas le temps de s’ennuyer ! Il y a tellement de clubs et assos que chacun peut y trouver son compte et s’épanouir. Je pense que l’investissement dans les clubs a autant d’importance, voir plus que les notions que l’on acquiert à l’ENSMA. Au final on ressortira tous avec le même diplôme et on sera tous capable d’effectuer le travail que l’on nous demandera, cependant les assos nous apprennent bien plus sur le plan relationnel et managérial. Ma scolarité à l’ENSMA n’aurait pas du tout été la même sans le Club Sans Frontières. Cette association me tient vraiment à cœur, elle m’a permis de découvrir des personnes formidables en apprenant à les connaître différemment qu’en cours ou en soirée. Je vais continuer à rester engagé dans le volontariat et dans le projet EOS après l’ENSMA. Nous travaillons énormément et sur des projets passionnants et très variés, cela est fastidieux mais nous sommes motivés et passionnés ! N’hésite pas à aller faire un tour sur notre site : csf.ensma.fr Un message pour les futurs élèvesVous avez bientôt fini la prépa mais ne lâchez rien ! Votre travail n’en sera que plus mérité ! Vous allez passer les trois meilleures années de votre vie en école d’ingénieur, tout comme la prépa ça va passer très vite mais pour des raisons bien différentes. J’ai hâte de vous rencontrer, je l’espère, au Kaârf ! Santé !...

En savoir +
Parole d’ensmatique, Antoine

Parole d’ensmatique, Antoine

Par le Juil 30, 2020 dans Actualités |

Antoine Buhot, 19 ans, 1re annéeA rejoint l’ISAE-ENSMA sur concours CCINP après une prépa PC au lycée René Cassin de Bayonne  » Qualité de l’enseignement, lien fort entre les promos, grande famille, richesse associative «  Pourquoi l’ISAE-ENSMA ?Mon choix s’est d’abord porté sur l’ENSMA en raison de la qualité de son enseignement dans le domaine de l’aéronautique et du transport en général. En effet, très intéressé par le secteur de l’automobile et plus particulièrement le sport automobile, l’ENSMA est une école qui propose une formation adaptée pour ce projet professionnel car reconnue dans ces domaines. Les atouts de l’écoleAu-delà de la formation qui correspond parfaitement à mes attentes, le point fort de cette école est aussi sa vie étudiante. Une fois sur place, les nombreux évènements qui rythment l’année scolaire nous montrent qu’il est impossible de s’ennuyer à Chasseneuil du Poitou quand on est ensmatique, et surtout que la force de l’ENSMA est aussi son lien très fort entre les différentes promotions. Président de la Fansmare et investit dans plusieurs projets de la vie associative de l’école, il me semble très important de souligner la richesse associative qui fait aussi la réputation de cette école. Les nombreux clubs permettent de s’investir dans des projets variés et indispensables à la vie ensmatique. Un message pour les futurs élèvesRejoindre l’ENSMA c’est avant tout intégrer une grande famille, alors si la formation proposée t’intéresses, n’hésite plus, on t’attend déjà au kaârf ! L’ISAE-ENSMA en 10...

En savoir +
Parole d’ensmatique, Flavien

Parole d’ensmatique, Flavien

Par le Juil 28, 2020 dans Actualités |

Flavien Martineau, 24 ans, 3e annéeA rejoint l’ISAE-ENSMA en double diplôme avec SUPMECA (intégrée sur concours CCINP après une prépa PSI au lycée Descartes à Tours)  » Consacrer ma vie professionnelle et personnelle à la cause environnementale «  Pourquoi l’ISAE-ENSMA ?J’ai choisi l’ENSMA pour 3 raisons principales : la qualité de son enseignement théorique pour pouvoir éventuellement poursuivre dans la recherche, la casquette « spatial » car le domaine me passionne depuis le lycée et l’esprit famille que l’on m’avait vanté et qui s’est confirmé au sein de ma promo et des associations dont je fais partie. Après un stage ouvrier chez un fabricant de conteneurs, j’ai pu effectuer 2 stages ingénieurs dans le domaine du spatial. J’ai commencé par un stage de 5 mois au centre spatial allemand (DLR) à Göttingen ou j’ai pu effectuer des mesures de rentrée atmosphérique sur une soufflerie supersonique avant de faire un second stage, de 4 mois, à l’institut Pprime sur l’expérimentation et la simulation d’un échangeur de chaleur pour satellite. Mon option de troisième année est AET spécialité thermique, nous sommes en petit comité ce qui rend les cours très agréables. Travailler dans le domaine du spatial fut la motivation qui me poussa vers un cursus d’ingénieur. Cependant, à l’été 2018, je pris conscience des enjeux environnementaux et sociétaux auxquels ma génération doit urgemment faire face. Les rapports du GIEC, de l’ADEME, de Carbone 4 et du Shift Project m’ont ouvert les yeux et m’ont motivé à consacrer ma vie professionnelle et personnelle à la cause environnementale. Je souhaite donc travailler pour un des domaines capables de réduire nos émissions carbones et donc notre impact sur le climat (rénovation énergétique, développement des mobilité bas carbone, conseil aux entreprises et décideurs…). Les atouts de l’écoleLa formation généraliste de l’ENSMA permet cette bifurcation qui m’est nécessaire pour travailler en accord avec mes convictions. De plus, l’ENSMA est une grande maison, on s’y sent bien et on s’y fait des connaissances qui vont durer. La ville de Chasseneuil est petite donc nous restons proches du campus ce qui permet de se voir régulièrement hors des cours et de profiter de la vie associative, c’est une chance. Un message pour les futurs élèvesEn arrivant à l’ENSMA...

En savoir +
Parole d’ensmatique, Alexis

Parole d’ensmatique, Alexis

Par le Juil 23, 2020 dans Actualités |

Alexis Collet, 22 ans, 2e annéeA rejoint l’ISAE-ENSMA sur concours CCINP après une prépa MP au lycée La Martinière Monplaisir à Lyon  » Je veux travailler dans la propulsion, de fusée si possible «  Pourquoi l’ISAE-ENSMA ?On ne va pas se le cacher, il fallait faire un choix entre l’ENSMA et Supaéro pour ma part. Les deux écoles proposent un programme très enrichissant avec quand même des spécialités très distinctes. L’ENSMA m’a attiré plus particulièrement pour l’aspect technique de la formation.  Je suis pour ma part passionné par la propulsion. L’ENSMA permet parfaitement de répondre à ce critère : offrir une vision globale et aussi détaillée, de l’ensemble des composants dans un avion ou une fusée !  Supaéro offrant une formation plus managériale, ce qui me plait moins, je vous laisse deviner quelle école j’ai choisi. Niveau stage à l’ENSMA, tu dois savoir qu’étant en deuxième année j’ai uniquement fais mon stage ouvrier. C’était dans une usine de bouteilles en verres. Très enrichissant si comme moi tu aimes comprendre le fonctionnement des machines. En plus, tu peux clairement comprendre le travail des ingénieurs sur chaque pièce, comment elles sont utilisées… Et ça c’est incroyable. L’année prochaine je me projette plutôt vers l’option énergétique pour mieux développer les phénomènes de combustions, détoniques, qui se produisent dans les turbomachines. C’est bien sûr en lien avec mon projet professionnel. Cela fait très longtemps que je veux travailler dans la propulsion, de fusée si possible. J’ai orienté mon parcours en conséquence.  Je n’ai pas particulièrement une entreprise qui me fait envie plus qu’une autre même si Dassault Aviation et Safran sont bien orientés sur cette branche. Il y a plein de métiers qui touchent à la propulsion, mais que ce soit sur banc d’essai ou en bureau d’étude, je pense trouver le bon. Les atouts de l’écoleJe n’ai parlé que de l’aspect studieux de l’ENSMA. En fin de compte j’ai découvert un campus très vivant. Les ensmatiques, bien que nombreux, se connaissent tous ou bout d’un certain temps et cela donne un caractère familial à l’école. Le foyer (a.k.a le Kaârf) est l’endroit où il y aura toujours quelqu’un à qui parler, bref on n’est jamais seul. Le sport joue aussi un rôle...

En savoir +
Parole d’ensmatique, Maxime

Parole d’ensmatique, Maxime

Par le Juil 21, 2020 dans Actualités |

Maxime Beaufeu, 23 ans, 3e annéeA rejoint l’ISAE-ENSMA sur concours CCINP après une prépa PSI au lycée Descartes de Tours  » Ecole centrée sur l’aéronautique mais qui demeure généraliste «  Pourquoi l’ISAE-ENSMA ?L’ENSMA est une école centrée sur l’aéronautique mais qui demeure généraliste et permet avec son diplôme d’ingénieur, reconnu au niveau national, d’acquérir des capacités qui ouvrent les portes à de nombreuses filières ensuite. En dernière année j’ai choisi l’option Structures et Matériaux Avancés avec la sous-option Structures. J’ai effectué mon stage ingénieur en Nouvelle-Zélande à l’AUT (Auckland University of Technologies) et mon PFE à MBDA Plessis-Robinson. Les atouts de l’écoleL’école est seule sur le campus ce qui est loin d’être un handicap. Cela rassemble d’autant plus les élèves entre eux et permet de vraiment créer un esprit de famille au sein de l’école. Les différents clubs et associations sont ainsi énormément présents dans la vie associative ce qui est un atout de plus pour l’école qui vit à travers tous les événements qui y sont organisés. Un message pour les futurs élèvesQuelques mots me viennent à l’esprit en pensant à mes années déjà terminées à l’ENSMA : profitez à fond ! En effet, trois ans, ça passe extrêmement vite et ces trois années feront certainement partie des plus belles de votre vie alors allez-y, lâchez-vous ! L’ISAE-ENSMA en 10...

En savoir +
Parole d’ensmatique, Laurane

Parole d’ensmatique, Laurane

Par le Juil 16, 2020 dans Actualités |

Laurane Roumy, 22 ans, 2e annéeA rejoint l’ISAE-ENSMA sur concours CCINP après une prépa MP au lycée Pothier à Orléans  » Les étudiants façonnent les événements majeurs de l’école «  Pourquoi l’ISAE-ENSMA ?Je me suis intéressée à l’ENSMA quand j’ai rencontré un Ensmatique au forum des écoles dans ma prépa qui venait de la même prépa que moi. Il m’a vraiment motivée à rentrer dans l’école en m’expliquant en quoi cette école était géniale, et les principales différences avec Supaéro qui est souvent mise en compétition avec l’ENSMA dans les vœux. J’ai choisi cette école parce qu’elle est plus orientée sur la technique que sur le management, ce qui m’intéresse davantage. De plus, le monde de l’aéronautique, mais surtout celui de l’espace m’ont toujours intéressée. L’ENSMA était donc le choix parfait. J’envisage de prendre l’option Energétique en 3e année parce que je me suis rendu compte que les matières qu’elle dispensait m’intéressaient plus que les autres. C’est surtout la deuxième année qui m’a décidée car, de façon générale, elle est plus tournée vers l’option AET. Comme j’ai adoré les cours tels que dynamique des gaz, moteurs et propulseurs, etc, j’ai décidé de m’orienter de ce côté-là. D’autant plus que c’est l’option qui me paraît être la plus orientée vers le spatial puisque les applications sont principalement dans ce sens-là. J’ai fait mon stage de première année à Safran Aerosystems Hydraulics à Châteaudun où j’ai appris beaucoup de choses en rapport avec les cours dispensés à l’ENSMA. J’ai travaillé sur la réparation de petites pièces d’avion qui ont toute leur importance dans son fonctionnement. Ça m’a permit d’illustrer certains cours qui n’étaient pas forcément clairs pour moi et de comprendre le réel intérêt de l’acquisition de certaines compétences pour travailler en entreprise. En plus, j’ai été très curieuse et même si je travaillais au SAV, j’ai pu visiter l’usine, et notamment la partie où ils produisaient et réparaient des pièces pour le moteur Vulcain d’Ariane 5, ce qui était super intéressant ! Maintenant, j’envisage de faire un stage dans un laboratoire d’astrophysique afin de voir si je suis plus tentée par la recherche dans l’astrophysique, ou par l’aérospatial et la conception de pièces pour les fusées. J’avais obtenu un stage dans...

En savoir +
école nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique

école nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique

Téléport 2 – 1 avenue Clément Ader
BP 40109 – 86961 Futuroscope Chasseneuil Cedex Tél. +33 (0)5 49 49 80 80 – Fax : +33 (0)5 49 49 80 00