ISAE-ENSMA

école nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique

poitiers - futuroscope

Facebook ENSMA Youtube ENSMA
Ingénieurs ENSMA

Ingénieurs ENSMA

Le métier d’ingénieur

Si être ingénieur est une fonction, ce sont en fait plusieurs métiers qui s’offrent à vous : chef de projet, achats, logistique, qualité, recherche et développement, études, méthodes, production, technico-commercial, affaires, maintenance, exploitation…

L’ingénieur ENSMA a un profil principalement orienté vers la conception (recherche et développement, bureau d’études) pour les industries de l’aéronautique et du spatial, des transports terrestres, de la mécanique et de l’énergie.

Témoignages ingénieurs ENSMA

isabelle-duboisIsabelle DUBOIS – Promotion 1977 Responsable des Programmes R&T (Recherche et Technologie)

SNECMA – Groupe SAFRAN

Après 5 années passées dans le nucléaire, à Framatome puis à Novatome, j’ai ré-intégré le monde de l’Aéronautique, en entrant à Snecma. Ce parcours, dans des domaines industriels très différents, a été possible grâce à la formation technique solide dispensée à l’ENSMA qui profite de laboratoires de recherche de haut niveau …et aux lois de la physique qui, grâce à Dieu, restent partout les mêmes ! J’ai principalement fait carrière dans le monde de la R&T, par goût pour la préparation du futur et pour les opportunités que cela m’a donné de travailler avec des partenaires du monde entier (USA, Japon, Europe).

 

willy-pierre-dupontWilly-Pierre DUPONT – Promotion 1982 Directeur Infrastructure et Environnement A380 AIRBUS

Après prés de 13 ans passés au département Avant-Projets d’Aérospatiale, où j’ai pu participer à la définition de cargos militaires, d’avions spéciaux et de tous les dérivés Airbus comme A318, A319, A321, A330-200, A340-500/600, je me suis consacré exclusivement à l’A380, à partir de 1996. Ayant suivi ce projet depuis son début à la fin des années 80, j’ai participé à la tentative de rapprochement avec Boeing (VLCT) avant de partir dans l’équipe de pointe A3XX où nous couvrions de nombreux sujets et où j’ai  découvert l’esprit des débuts de la coopération Européenne. Devenu responsable de la compatibilité aéroportuaire, nous avons établi – avec mon groupe d’une vingtaine d’ingénieurs spécialistes – des bases de coopération avec de nombreux aéroports, nos clients, les autorités de tutelle, les organisations mondiales, les équipementiers et prestataires de service au sol. Les activités couvrent la phase vol et sol autour et sur les aéroports comme le décollage et l’atterrissage, le taxi, les charges sur pistes, les manoeuvres, l’interface avec les terminaux, le service au sol, les flux d’équipement et de passagers, l’environnement, la règlementation. Maintenant, le groupe traite tous les avions en projet, en développement ou en service.

 

julien-henryJulien HENRY – Promotion 1983 Responsable Pôle Emploi Direction Relations Sociales et Ressources Humaines DASSAULT AVIATION

Tout jeune diplômé de l’ENSMA, j’ai eu la chance d’effectuer mon service militaire à la Direction Générale de l’Armement au sein de l’équipe programme Avion de Combat Européen. Après mon stage d’ingénieur chez Dassault Aviation, j’ai été recruté par cette même société pour m’investir sur le système des commandes de vol du Rafale. Après 4 années de programmation, de simulation et d’essai réels, j’ai rejoint le bureau d’études avant-projet espace au sein duquel j’ai pu élargir mon registre technique en développant des projets futuristes de systèmes de transports spatiaux à décollage conventionnel.

En parallèle, ma carrière sportive (couronnée par un titre de Champion du monde de vol à voile en 1999) m’a conduit à m’intéresser aux moteurs de la performance individuelle et collective dans le sport. Après 7 années d’activité d’ingénieur d’études, j’ai donc intégré naturellement notre DRH pour participer d’abord au développement d’outils de formation spécifiques à nos métiers d’avionneur puis prendre en charge la communication sociale avant de devenir responsable de l’emploi de Dassault Aviation : relations avec les écoles, les stages, le recrutement, l’intégration des nouveaux collaborateurs, la mobilité interne et l’accompagnement des carrières. Je dois en grande partie à l’ENSMA la construction de ce parcours atypique. En ajoutant aux savoir et savoir-faire classiques d’un cursus d’école d’ingénieur aéronautique, un savoir-être enrichi par la prise de conscience et l’adhésion à des valeurs « sociétales » fortes (essentiellement basées sur la valorisation de la pratique du sport et de la participation aux associations), l’école a favorisé cette ouverture et m’a ainsi mieux préparé à cet épanouissement professionnel.

 

caroline-aussilhouCaroline AUSSILHOU – Promotion 1996 Responsable Sauvegarde Lanceur des Ensembles de Lancement ARIANE 5 CNES

L’enseignement généraliste à l’ENSMA, tourné vers l’aéronautique et alliant théorie et pratique fut passionnant à suivre. De plus la volonté de l’ENSMA d’assurer des échanges avec des pays étrangers fut un formidable tremplin pour moi car j’ai pu terminer ma 3e année ainsi que mon projet de fin d’études à Melbourne en Australie. A mon retour fin 1996, je n’ai pas eu de difficulté à trouver du travail et j’ai été engagée par IBM France, dans le monde hallucinant de la microélectronique.

Rattrapée par ma passion des « objets volants », je rentre au CNES à la Direction des Lanceurs Ariane en 1999 pour participer au développement du nouveau lanceur européen, la version lourde d’Ariane 5. Les bases acquises à l’ENSMA m’ont été très utiles dans cette aventure mais surtout la façon de travailler en équipe que l’on nous enseigne.

 

celine-couquetCéline COUQUET – Promotion 2000 Ingénieur en charge des essais monocylindre et combustion, haut moteur Formule 1 RENAULT SPORT

En 1998, j’intègre l’ENSMA sur dossier avec une maîtrise de mécanique. En 3e année, je choisis l’option énergétique et complète ma formation par un DEA en combustion au sein du Laboratoire de Combustion et Détonique de l’ENSMA.

Dès l’âge de 13 ans, je voulais travailler sur les moteurs. L’aéronautique et l’automobile étaient mes deux passions. Dès lors, j’ai orienté mes études dans l’objectif d’assouvir cette passion. L’ENSMA représentait pour moi le meilleur tremplin pour réaliser mes rêves d’adolescente.

J’en suis sortie diplômée en septembre 2000, pour rejoindre le site Renault de Lardy (91) spécialisé dans la mise au point des moteurs de la marque. Début 2001, un poste d’ingénieur d’essais monocylindre et combustion se libère chez Renault Sport à Viry-Châtillon. Ce poste correspondait exactement à ce que je recherchais et à ma formation. Ce sera le début d’une aventure avec la concrétisation suprême : un double titre de champion du monde de Formule 1 pilote et constructeur en 2005.

 mehdi-bennabbouMehdi BENNABBOU – Promotion 2006 Ingénieur motoriste Consultant PSA Peuget Citroën Fonctionnel Boucle d’Air et Respiration Moteur Diesel et Essence Responsable équipe Fonctionnel Moteur ALTRAN

Au cours de mes 3 années à l’ENSMA, j’ai pu recevoir un enseignement alliant théorie et pratique, bagage qui m’a été indispensable pour faire face aux attentes du monde professionnel. A la sortie de l’ENSMA en 2006, j’ai pu intégrer le groupe Altran dans le pôle Automobile au sein duquel je travaille pour le client PSA Peugeot-Citroën en tant que motoriste. Les enseignements pratiques dispensés à l’ENSMA dans ce domaine ont donc été primordiaux pour intégrer ce domaine qui me passionne tant.

Depuis deux ans maintenant, j’exerce la fonction de responsable du pôle de « Performances moteur » au sein du groupe Altran. Associé à cela, j’ai en charge la création et le développement de la formation « Moteurs Thermiques » du groupe.

Le goût pour les activités associatives que j’ai pu développer à l’ENSMA ainsi que la dynamique associée, m’ont permis, aujourd’hui, de prendre en charge la fonction de représentant « ENSMA-Contact » de la région Île-de-France.

 

Métiers après l’ENSMA

 

 




école nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique

école nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique

Téléport 2 – 1 avenue Clément Ader
BP 40109 – 86961 Futuroscope Chasseneuil Cedex Tél. +33 (0)5 49 49 80 80 – Fax : +33 (0)5 49 49 80 00